Magie du bois




 La sagesse des arbres me dit à l'oreille :




" Prends du temps pour t'arrêter, te refaire , réfléchir.
Ouvre bien tes yeux et nettoie ton regard.
Descends jusqu'à tes racines, vérifie leur état de santé.
Alors tu trouveras à l'intérieur de toi
assez de force et d'énergie
pour inventer, recommencer à faire
des feuilles au printemps et des fruits à l'automne.
Il te faut consentir à perdre
les feuilles mortes du passé et le bois desséché
pour ne pas alourdir ta marche et te renouveler. "


La sagesse des arbres me dit encore:


" Il n'est pas facile de persévérer à longueur d'années,
malgré la fatigue, les obstacles, les hivers, le grand âge...
Mais je ne vois pas d'autre chemin
pour tenir en équilibre et vivre debout.
Ensemble comme tu vois, on a plus de chance d'y parvenir."

"Et puis tu sais, il y a tant de bonheur, au printemps,
à vivre en symphonie de couleurs et de formes,
à écouter cet hymne de la vie qui sort de tous les pores,
à contempler ce nouvel essor au bout des crises et du désert,
ces envols de liberté et cette foi enracinée sur le roc..."
Sagesse silencieuse comme la lumière,
qui circule avec la sève
en chaque arbre de la forêt...
Sagesse qui voudrait circuler avec le sang
en chaque être humain, sur cette terre.






 Amédée BESSET
"Paysages intérieurs" 





Aubepine: 
recentrage, ajustement, juste place

Dans la nature, on rencontre des plantes qui fusionnent ou d'autres qui s'opposent. Face à cette dualité, l'Aubépine nous propose une troisième voie. Elle n'est jamais ni en lutte, ni en fusion, mais sait toujours s'adapter pour trouver sa juste place.

Mal du corps :
- ré-équilibrer le fonctionnement désordonné d'organes ou fonctions (hyper-fonctionnement)
- améliorer la coordination motrice chez ceux qui sont "maladroits" ou souffrent de troubles de l'équilibre
- mieux habiter son corps
 Mal de l âme:
• moins se laisser disperser par un excès de sollicitations personnelles ou professionnelles
• se retrouver quand on est désorienté, qu'on ne sait plus qui on est, ni où on va (être "à côté" de ses pompes)
Prendre une décision , trouver sa voie

- faire des choix
    - prendre des décisions guidées par ses convictions ou ses aspirations profondes (intuition)
    - devenir moins influençable
    - trouver sa place dans la vie
    - se sentir plus libre, moins dépendant des choses extérieures (drogues, tabac, habitudes, obsessions…addictions).
 C’est la determination, savoir ce qu on veut




 



Aulne  : Réflexion, Sérénité, Recentrage, Concentration





Buis : Eclaire la conscience, Libère de Karmas familiaux.

Se libérer du passé
Le Buis aide à :
- faire face à nos grosses difficultés
   - prendre conscience des schémas anciens
  - se libérer des peurs et des douleurs du passé et de l’héritage des parents et de la lignée c'est devenir soi même
Libération
La stabilité du Buis tout au long des cycles annuels, nous offre un exemple fort de la continuité de la Vie. Se connecter avec son énergie nous met face à tout ce que nous opposons à la vie en nous : mémoires douloureuses, peurs, angoisses, croyances, conditionnements,... Cette prise de conscience est le premier pas qui conduit vers la libération
  Mal du corps :
  - améliorer les maladies chroniques ou les difficultés qui se répètent inéluctablement
   - se libérer de certains problèmes de rétention et d'accumulation (rétention d'eau, calculs rénaux,...)
Mal de l âme :
• sortir des schémas obsessionnels et se libérer des blocages anciens
• sortir d'un état de mal être vague : on ne se sent pas bien, mais on ne sait pas pourquoi

• faire remonter des mémoires d'événements douloureux et s'en libérer
• ne pas s’accrocher au mal quand on se complait dans des situations douloureuses, voire morbides






Le Bouleau:

Betula alba (feuillage caduc)

Planète gouvernante : Vénus

Rôles : Guérison. Nouveau départ et commencement. Mystère de la jeune déesse. En correspondance avec les éléments Air et Eau. 
Magie et inspiration

Grâce à ses facultés de repousser le mal et d'asseoir les bases d'un renouveau, le Bouleau était souvent utilisé aux fêtes de Samhain, le nouvel an celtique, moment où la purification était essentielle. Les feuilles de Bouleau étaient aussi employées comme talisman pour placer sur les lits de bébés, donnant ainsi à l'enfant la force intérieure de chsser toute faiblesse et d'acquérir un bon départ dans la vie.
Selon la légende, on doit le respect au Bouleau, car si la Dame des Bois vous trouve en train de maltraiter les arbres, sa colère va grandir au sein de ses branches pareilles à des fouets. Demandez toujours son accord à l'arbre avant de lui soutirer quelque chose, en particuliers s'il s'agit de son écorce. L'écorce de Bouleau peut fournir des chemins magiques exceptionnels. Les déités associées au Bouleau sont surtout les déesses de l'amour et de la fertilité. Dans le nord de l'Europe où le Bouleau pousse à profusion. Frigga symbolise l'amour marital et Freya est la déesse de l'amour et de la fécondité. La déesse Arianrhod fut invoquée par l'entremise du Bouleau pour favoriser naissances et initiations. Le Bouleau argenté est utilisé pour tous les travaux magiques d'amour, de protection et de purification, car il porte les qualités féminines.
Le Bouleau argenté est l'arbre le plus marqué par le royaume des fées. Il est léger et aérien et son feuillage danse avec la brise, son atmosphère nous permet de nous détendre des vicissitudes de la vie quotidienne, du monde des affaires et de nous régénérer.
Les associations du Bouleau avec la fertilité reflètent la relation galante des dieux et déesses. Le nom gaélique du Bouleau, beith, signifie aussi "réception du printemps", ce mot évoque le début de la saison de la lumière, il décrit aussi la relation entre le Soleil et la Terre qui croît et culmine le lond de l'année solaire. 


Guérison:

Vérité, Protection dans les excès de tensions, stress
Estime de soi:
L’estime de soi, c’est la qualité de la relation à soi. C'est s'aimer soi pour aimer les autres.
Le Bouleau aide à :    - dépasser les comportements de dévalorisation, de rejet, de déni,...
    - se réconcilier, à faire la paix avec soi, avec son histoire et à découvrir la joie d’être avec soi-même
    - s’aimer tel qu’on est et non tel qu’on voudrait être

 quand :
- on se sent victime
- le rejet de soi déclenche de l’agressivité
- on ne supporte pas l’agressivité des autres
Souvent, on cherche à être « quelqu’un ». Le Bouleau vous aidera à découvrir que vous êtes « quelqu’un ». C'est l' amour de soi


Vous découvrirez la douceur du Bouleau dans sa silhouette, dans ses feuilles, son écorce, ses chatons et aussi dans son comportement écologique.

Mal du corps :
   - apaiser les douleurs de toutes formes (choc, traumatisme, brûlure,...)

    - établir un contact bienveillant avec les parties du corps que nous n'aimons pas
    - se défaire d'une trop grande réceptivité à la violence extérieure
Mal de l âme :
 • apaiser les effets dévastateurs de la violence intérieure (émotions très fortes)
    • se réconcilier avec soi-même, avec son image, sa vie

    • reprendre contact avec son corps après un accident, une opération mutilante

Charme :Pour tout ceux qui doutent soudain de leurs forces, qui sont atteints de procrastination...C' est le "starter", qui restaure leur confiance un instant envolée.

Chataignier
Quand la tristesse et la déprime sont à leur comble, que les limites de ce que l'on peut supporter sont atteintes. contribue puissamment à rapprocher de la lumière au bout du tunnel.






Le Chêne:


Quercus robur (feuillage caduc)

Planète gouvernante : Jupiter

Rôles : Courage. Force. Solide protection. Porte des mystères. Guérison. Force spirituelle intérieure. En correspondance avec l'élément Terre. 
Le Chêne possède une grande variété de propriétés thérapeutiques. Parmi celles-ci, certaines soutiennent l'esprit et l'âme du patient, particulièrement lorsque sa force vitale est affaiblie ou déséquilibrée. Le Chêne exerce un effet particulièrement tonique sur les adultes et fortifiant sur les enfants. 
Magie et inspiration

L'utilisation magique du Chêne est omniprésente dans toutes les célébrations majeures de la tradition druidique. A cause de ses légendaires rapports avec le ciel, les dieux du tonnerre et la déesse du feu et de la fertilité, le Chêne est étroitement associé au cycle solaire. Tout au long du cycle vital du Soleil, les dieux du Chêne sont invoqués pour leur aide dans les célébrations de solstices et des équinoxes.
On porte un collier de glands pour effectuer les travaux de magie, les célébrations ou les méditations, comme support pour contacter les énergies féminines de Diane et de Blodueedd (Femme magique de la mythologie celtique galloise. Elle naquit à partir de fleurs de Chêne et de reine-des-prés). Les devins emploient souvent des glands de Chêne pour vérifier si un enfant a été ensorcelé. Dans le temps on utilisait une "boule de Chêne" de guérison à partir des glands ou des baies. Une fois imprégnée d'énergies spécifiques, elle était portée par ceux qui avaient besoin de support thérapeutique.
Comme le Chêne est profondément enraciné, il peut aider au bien-être de nos pieds, notre point de contact avec le sol. Il existe de nombreuses formules et onguent utilisant le Chêne pour soulager les pieds fatigués. Ainsi, un bain de pieds préparé avec des baies ou des feuilles de Chêne détendra physiquement nos pieds, mais il nous aidera aussi à trouver notre chemin de vie.
Les druides étaient connus sous le nom de "sages du Chêne". Le mot même de "druide" provient certainement du terme duir, nom celto-gaélique du Chêne. Selon les mystiques de la Nature de tous les âges, le Chêne est un passage, comme d'ailleurs tous les autres arbres. A travers ces portes, nous pouvons entrer dans d'autres dimensions, où nous percevrons différents mondes et réalités.
A travers les siècles, les forestiers ont raconté que lorsque l'on abattait un Chêne, il criait comme un être humain. Les esprits du Chêne ou dryades sont souvent décrits comme des vieillards rabougris. Ils ont une présence empreinte d'un grand sens de l'humour qui nous permet de nous détendre, nous montrant que chaque problème peut être surmonté si nous nous appuyons sur la terre. 


Guérison:
 Pour ceux qui ne peuvent vivre sans une activité fébrile, qui sont dans le surmenage permanent. Pour les hyperactifs. insuffle la force de lâcher prise et le courage de se remettre en cause, d'accepter leurs limites


Chèvrefeuille : Pour tout ceux qui souffrent de nostalgie, de passéisme, ceux qui pensent trop souvent : "c'était mieux avant".  apporte réconciliation avec le présent, et foi dans l'avenir.



Cyprès : Apporte la Lumière à l’Esprit, Gardien du seuil, Elévation





Eglantier: Pour ceux qui souffrent d'apathie, de résignation apparemment injustifiée, d'un manque total d'ambition. aide à retrouver de l'envie de mordre dans la vie à belles dents... et de réapprendre à rire.S'ouvrir à soi pour s'ouvrir aux autres

On pense souvent que l'ouverture est tournée vers l'extérieur, alors que pour s'ouvrir à l'extérieur, au monde et aux autres, il faut s'ouvrir à soi.

L'églantier aide à :   - rentrer en soi, s'intérioriser
    - élargir son champ de conscience pour :
        - dépasser ses blocages, barrières ou limites
        - élargir sa compréhension
        - améliorer sa communication avec les autres

La qualité de l'Églantier est l'ouverture. L'églantine s'ouvre en continu. Quand la fleur est totalement ouverte, ses pétales tombent. Mais, derrière celle-ci, il en est une autre et des dizaines d'autres qui s'ouvriront et cela pendant toute la période de la floraison. Et l'ouverture se renouvelle sans cesse.
On croit souvent que l'ouverture est un état à atteindre, alors qu'il s'agit d'une dynamique à découvrir.

  Mal du corps : 

  - dénouer les tensions de certains blocages, de fermeture
    - favoriser l'élimination (abcès, rhinites,...) ou le mûrissement d'une maladie,
    - sentir de l'espace à l'intérieur de soi
    - faciliter l'ouverture du col de l'utérus lors de l'accouchement 


Mal de l âme : 
• s'ouvrir et exprimer ses émotions
• aller vers  les autres
• développer l'expression et la créativité




 
Le Frêne:


Fraxinus excelsior (feuillage caduc)

Planète gouvernante : Soleil

Rôles : Liens entre les mondes extérieur et intérieur. Mariage des opposés. Intellect rapide. Clarté. L'âge du Verseau. 
. On emploie aussi le Frêne pour obtenir la longévité et se débarrasser des énergies indésirables, des sortilèges et des charmes, qui selon les anciens pouvaient se manifester sous forme de verrues.

Magie et inspiration

A cause de la déférence pour le Frêne manifestée par les Teutons, cet arbre remplaça le bouleau en tant que mât de festivité, lorsque les tribus de Germains envahirent la Grande-Bretagne.
Les druides gravaient des dessins magiques sur les racines du Frêne, car ils pensaient que ces racines étaient aussi puissantes que la mandragore. Leurs baguettes magiques étaient aussi faites en bois de Frêne, et étaient ornées de motifs spirales représentant le lever du soleil. Les bâtons de Frêne faisaient d'admirables instruments de guérison car le Frêne est régi par le Soleil qui donne la vie. Le milieu de l'été était la meilleure époque pour confectionner ces bâtons.
Une croix blanches égales fabriquées dans le bois de Frêne servait aux rituels maritimes, car le Frêne représente le grand pouvoir de l'eau. Une telle croix était embarquée par les marins pour les protéger en mer et par les paysans pour leur donner la santé et les mettre à l'abri des influences malignes. Le Frêne était le bois traditionnellement brûlé en bûches la nuit de Noël pour rappeler et célébrer le retour du dieu Soleil au milieu de l'hiver.
Le Frêne est l'arbre de l'équilibre, le mariage réussi des oppositions, relié aux mondes intérieur et extérieur. Régi par le Soleil, il contient l'élément Feu qui répond à la subtilité plus féminine de l'Eau. Le Frêne reflète l'énergie de l'âge du Verseau : vivacité de l'intelligence et force de la motivation, soutenues par une bonne intuition. Les bâtons gravés de Frêne sont employés pour la magie solaire de guérison, toutes ses autres parties sont utilisées pour la protection, la santé et la prospérité.
En tant qu'arbre des correspondances lunaires, devenu le symbole de la venue des dieux solaires, le Frêne est l'interprête et le régulateur des énergies. 



Le Gui:
  • Genre : Masculin
  • Planète : Soleil
  • Elément : Air
  • Déités : Apollon, Odin, Freya, Frigg, Vénus

    Le Gui, surtout lorsqu'il poussait sur un Chêne, était la plante sacrée des Druides. Il était coupé le jour de Litha (solstice d'été) ou lorsque la Lune avait 6 jours. Une serpe d'or était utilisée pour couper la plante, qui ne devait surtout pas toucher le sol.
    Longtemps utilisé comme protection contre la foudre, la maladie, l'infortune de toute sorte, les feux, etc... le Gui est porté ou placé à un endroit approprié pour ces usages. On utilise pour cela les feuilles et les baies. Le Gui était placé sur les berceaux pour empêcher les fées de kidnapper l'enfant et de le remplacer par un autre.
    Un anneau de bois de Gui gravé porté sur soi éloignera la maladie, et guérira rapidement les blessures fraîches (ne pas l'appliquer sur la blessure).
    Le Gui est aussi porté pour assurer la chance à la chasse, et les femmes portent la plante pour augmenter leur fécondité et assurer la conception. Il était aussi utilisé dans les rituels visant à capturer cet insaisissable état d'immortalité, ainsi que pour ouvrir les verrous.
    Posé près de la porte de la chambre à coucher, le Gui assure un sommeil réparateur et de beaux rêves, de même que si on le place sous l'oreiller ou qu'on le suspend au dessus de la tête du lit.
    Embrassez votre amant(e) sous le Gui, et vous resterez amoureux. Le Gui peut aussi être brûlé pour bannir les esprits mauvais, et porté autour de votre cou, il est censé donner l'invisibilité. Le Gui est une plante utilisable pour de nombreux buts.



Le Hêtre:

 .
Fagus sylvatica (feuillage caduc)

Planète gouvernante : Saturne

Rôles : Les anciennes écritures et le savoir antique. Redécouvrir l'ancienne sagesse. Les souhaits. Laisser partir les idées fixes. En correspondance avec les éléments Air et Terre.
Magie et inspiration

Par ses affiliations avec les débuts de l'écriture, le Hêtre est relié à toutes les connaissances écrites, il nous aide à redécouvrir le passé, on s'en servait comme support de méditation. De fait, lorsque l'on est attiré vers cet arbre, notre subconscient nous demande de regarder vers le passé, car la réponse à notre vie présente se trouve là. Le Hêtre est le livre du passé.
D'un point de vue magique, le Hêtre est particulièrement utilisé pour fabriquer des charmes. Il suffit d'écrire simplement ou de griffonner son souhait sur un simple morceau de bois de Hêtre, ou sur un de ses fruits, ou l'une de ses branches. Il faut ensuite enterrer cet objet dans un endroit approprié. On peut prononcer quelques mots, en guise de sort durant ce processus. Le souhait écrit sera ensuite "déclamé" par la terre, ainsi, il commencera à s'accomplir.
On considère que porter un petit morceau de Hêtre sur soi constitue un porte-bonheur traditionnel.
Les légendes nous content de nombreuses histoires mettant en scène des serpents et des Hêtres. Le poète Tennyson se référait à ses racines semblables aux serpents. Cette description correspond aux Hêtres qui poussent sur un sol humide près des cours d'eau, dont les racines, mises en évidence par l'action érosive des éléments, dévoilent des figures sinusoïdales semblables à des serpents entrelacés.
En automne, le feuillage vert éclatant du Hêtre prend une teinte dorée, fauve et brune. Le fruit du Hêtre se pare alors d'une couleur or patiné, manifestant la communication entre les êtres. Dans le passé, les gens inquiets mangeaient les fruits du Hêtre non seulement pour calmer leur faim, mais pour accomplir un rite commun et renforcer les liens tribaux. Quoi qu'il en soit, les faînes, dégustées légèrement rôties, près d'un feu, entre amis ou en famille, appellent l'aura chaude de l'amitié.
La douceur du tronc des Hêtres crée une atmosphère sensuelle. Nous voulons les approcher et les toucher, ce qui en fait des arbres de choix pour la guérison. Cette atmosphère est particulièrement bien ressentie par les amoureux. La preuve en est apportée par les nombreux cœurs transpercés de flèches, gravés sur les Hêtres. 


Guérison:
Sagesse et Réflexion, Non-Jugement, Canalisation du but..
 Pour ceux qui sont toujours critiques et négatifs et qui jugent les autres.

Avec les qualités du Hêtre, nous sentirons que derrière notre fragilité, il y a une force sur laquelle on peut s'appuyer en toutes circonstances. 

Le Hêtre aide à : - se sentir moins vulnérable, dépasser sa fragilité
    - développer la confiance en soi et dans la vie
     - sentir sa propre force
    - s’affirmer  c'est le courage d'être soi.. sérénité, force et confiance

Le Hêtre est un arbre qui n'est jamais envahi. Dans une hêtraie, pas de ronces, pas de développement anarchique de parasites. Les qualités du hêtre empêchent les envahisseurs de venir le perturber.


 Mal du corps

    - dissiper les somatisations de peur et de faiblesses
        douleurs au ventre, problèmes intestinaux
        blocages à la gorge
        impressions de faiblesse dans la zone lombaire
   - fragilité de terrain (virus, infections, allergies,...)


 Mal de l'âme :


• dépasser les difficultés liées à la peur, à l'angoisse, au doute et au manque de confiance en soi
• améliorer les problèmes de timidité et d'identité
• sentir la force en soi et à s'affirmer




 Houx    : Aide à lâcher la possessivité, la jalousie ; Aide spirituelle..Pour ceux qui se laissent dominer par des pensées de jalousie, d'envie, de revanche, de suspicion. Ceux qui peuvent souffrir beaucoup intérieurement, alors que souvent il n'existe pas de cause réelle à leur ressentiment. incite à retrouver l'amour, la modération, l'altruisme, et la compréhension des autres.





L'If:
Taxus baccata (toxique, feuillage persistant)

Planète gouvernante : Saturne

Rôles : Gardien du portail de la réincarnation. Moment de repos après les vicissitudes. Art du sourcier, divination. Utilisé pour fabriquer des arcs. En correspondance avec l'élément Terre. 
Magie et inspiration

Compte tenu de l'étonnante longévité de l'If, l'ancienne coutume consistant, pour la famille du défunt, à déposer des pousses d'If dans les linceuls et les tombes au moment des funérailles, montrait ainsi leur souhait que la mort ne soit pas la fin de la vie, mais plutôt un passage vers une continuité.
L'If est au summum de sa force au milieu de l'hiver, symbolisant ainsi le passage du soleil au coeur de la période la plus sombre de l'année. Comme les autres arbres au feuillage persistant, l'If était révéré comme l'arbre de la lumière, sa parure verte prouvant la perennité de la vie au coeur de l'hiver. Plus encore, ces arbres étaient traditionnellement décorés avec des objets scintillants pour appeler le retour de la lumière solaire au printemps. 


Utilisation pratique

Les Celtes employaient des baguettes d'If pour prédire le futur. Des plaquettes en If étaient utilisées pour écrire les textes avec les oghams (lettres de l'alphabet sacré et divinatoire des Celtes), car, lorsque ce bois est travaillé et poli, il est extrêmement résistant. C'est pourquoi les baguettes magiques en If sont considérées comme particulièrement efficaces. Une baguette d'If, employée avec un esprit positif, constitue un précieux outil de guérison, capable de transformer la maladie en bonne santé, et la tristesse en joie.





 Lilas         : Idées claires et réponses précises, se relier à sa source




Marronnier blanc
Pour ceux qui souffrent "d'absences" dues à des pensées obsessionnelles ou à un soucis récurrent. développe chez eux une aptitude à prendre du recul et donc à faire la part des choses.



Marronnier rouge

  Pour tout ceux qui ont une peur exagérée pour autrui, ou qui projettent leurs propres peurs sur les autres. incite à relativiser les vrais dangers de la vie.





Mélèze / Larch
: Complexe d'infériorité Pour tout ceux qui se sous-estiment et ne croient pas en leurs chances de réussir. donne confiance en soi, optimisme et initiative.




 Le Noisetier:
Corylus avelanna L. (coudrier, bétulacées)

Planètes gouvernantes : Mercure (noisette), Soleil (arbre)

Rôles : Intuition. Divination. Radiesthésie. Le pouvoir de trouver ce qui est caché. En correspondance avec l'élément Air. 
L'atmosphère dégagée par le Noisetier véhicule inspiration et joie intense. Les Noisetiers étaient révérés comme arbres d'immortalité, on croyait que leurs noisettes contenaient toute la connaissance et constituaient un talisman pour une vie saine. 
Magie et inspiration

Le Noisetier a toujours été considéré comme un arbre magique par sa capacité à éveiller notre sens intuitif. on le surnommait l'arbre des poètes, car, dans l'esprit des anciens il était associé aux royaumes féeriques, et était supposé se tenir à l'entrée de ces mondes magiques.
Les druides portaient des baguettes de Noisetier pour stimuler leur inspiration magique ou poètique et, dans certaines conditions utilisaient le Noisetier pour se rendre invisibles.
Le Noisetier est au zénith de sa puissance au début du printemps, lorsque son énergie et sa sève montent, et à l'automne lorsque son énergie se concentre dans la récolte de ses noix magiques. On doit prendre en considération ces périodes lorsque l'on coupe une baguette ou un bâton. Traditionnellement, les baguettes divinatoires et les fourches de sourciers doivent être coupées au beau milieu de l'été, au moment où elles sont à leur plénitude.
Pour se protéger, on peut utiliser les Noisetiers à n'importe quelle période. Ses planètes maîtresses - le Soleil et Mercure - en font une excellente plante de guérison.
Comme le soulignent les légendes et son environnement humide de croissance, le Noisetier est en correspondance étroite avec les propriétés de l'eau. Ainsi, sur de nombreux plans, il est en profonde affinité avec la Lune, maître des marées sur la Terre.





Noyer :


Pour ceux qui sont trop sensibles aux influences extérieures, le noyer apporte indépendance d'esprit, esprit critique et constance.
Et pour ceux qui vivent une adaptation difficile a un changement, (puberté, ménopause, environnement), ou une soumission à des influences puissantes,  aide à briser les liens pendant les périodes de transition et les étapes de la vie.
Autonomie, responsabilité

Ce n'est pas qu'il soit solitaire, mais si le Noyer ne pousse jamais en forêt c'est qu'il est animé par un fort "sentiment" d'autonomie. La diversité de ses rythmes invite à s'adapter en permanence. Si on les suit, ils sont très stimulants et conduisent à l'action.

  Mal du corps :
- dépasser les résistances à prendre des engagements
- prendre ses responsabilités
- assumer ce qui est pesant dans notre vie (ce qu'on porte sur nos épaules)
Se motiver :

    - apprendre à devenir autonome
    - mettre en oeuvre ses choix et ses aspirations
    - trouver la motivation et l’énergie nécessaires pour concrétiser ses aspirations profondes
    - trouver en soi les ressources et l'envie pour devenir acteur de sa vie.

    C'est l engagement avec soi


  Mal de l âme :
• développer ses qualités d'autonomie
• dépasser les excès de réserve qui empêchent d'exprimer qui on est vraiment
• faire la part entre l'illusion et la réalité






Olivier :  Pour ceux qui souffrent d'une accumulation d'épreuves, d'épuisement, ceux pour qui la vie devient une corvée. L'olivier les régénérera, ils connaitront une renaissance, un retour de l'élan vital   : Paix, Pardon, Cicatrisation, Rayonnement, Chaleur





Orme :Pour ce "petit coup au moral", ce moment de dépression passagère où le poids de la tache parait soudain trop lourd à porter. L orme insuffle en contrepartie un petit "coup de pouce" inestimable, qui donne la force de repartir.


Pin  :Pour ceux qui culpabilisent facilement et pensent toujours qu'ils auraient dû mieux faire, ceux qui ne sont jamais contents d'eux-mêmes; ceux qui se sentent responsables de tout ce qui va mal.
Le pin leur fait découvrir les bienfaits de l'auto-indulgence, de l'acceptation de leurs imperfections.
Voir plus clairement en soi et dans une situation :
C'est le jugement qui empêche de voir clair en soi et dans les situations que nous rencontrons.

- sortir de certains jugements sur soi
  - voir plus clair dans une situation, ne pas tout rejeter sur l’extérieur mais faire la part des choses
  - ne pas se laisser enfermer dans une idée pesante de soi-même et retrouver de l’énergie
  - passer de l'imagination de soi à la perception de soi, de l'imaginaire à la réalité c'est avoir une vision claire de soi

 Mal du corps :
       - retrouver de l'énergie dans les cas de fatigue passagère ou chronique
  
       - redonner de la vitalité aux organes en hypo-fonctionnement 


Mal de l’âme :

   • améliorer les cas de fatigue morale, déprime, découragement, apathie…
   • mettre de la lumière sur les idées noires

   • parfois voir la réalité de notre lumière intérieure

 


Pommier sauvage: Pour ceux qui se croient intoxiqués ou contaminés, qui veulent nettoyer quelque chose en eux (une tache ou une blessure trop longtemps enfouie au fond de leur coeur).
Pour ceux qui se dégoûtent, qui ont honte d'eux. Pour les perfectionnistes aussi.  aide à nettoyer tout cela.



Prunus  :  Pour ceux qui ont peur de perdre le contrôle, peur d'eux-même et de leurs pulsions. apporte maîtrise de soi et contrôle.





Le Sorbier:
Sorbus aucuparia (feuillage caduc)

Planète gouvernante : Soleil

Rôles : Protection contre les sortilèges. Protection des cercles de pierres. Protection des lignes de force sur le sol. Magie la plus élevée. Contrôle sur tous les sens. Guérison. Pouvoirs psychiques. Succès. En correspondance avec l'élément Feu. 
Magie et inspiration

En tant qu'arbre magique, le Sorbier était employé pour tous les travaux de protection et de voyance. Les encens fabriqués à partir de ses feuilles et de ses fruits bannissent les énergies indésirables. Les anciens druides utilisaient la fumée des feux de bois de Sorbier pour invoquer les guides spirituels et les esprits de la magie. De manière similaire, à un niveau plus romanesque, les gens ont toujours utilisé la fumée de Sorbier pour faciliter la divination au sujet du choix de leur bien-aimée ou de leur amant.
Grâce à ses fleurs blanches, le Sorbier était considéré comme l'arbre des déesses. Les bosquets de Sorbiers étaient vénérés dans l'Antiquité, comme des sanctuaires naturels.
Le Sorbier était un arbre sacré majeur pour les druides, ce qui lui donna une place importante au coeur des traditions de l'Europe occidentale. On disait que, s'il y avait des druides dans un endroit, il poussait aussi des Sorbiers à proximité. Les magiciens gravaient leurs charmes sur des supports en Sorbier et, dans l'esprit des gens, le Sorbier fut associé à la magie. Les légendes irlandaises abondent en histoires de Sorbiers gardés par des dragons ou des serpents. Mais il est fait rarement mention du fait que les Sorbiers étaient eux-mêmes les gardiens des dragons terrestres, dépositaires de la force vitale des énergies de la Terre. En Grande-Bretagne, l'ancienne coutume consistant à placer des pierres sur les emplacements les plus puissants du sol nous a laissé des indices pour appréhender le flux des énergies terrestres. De simples pierres étaient posées sur les lignes droites de l'énergie du sol, des cercles étaient érigés sur les endroits où l'énergie circulait en rond ou en spirales. Les spirales étaient communément utilisées comme symboles des dragons de la terre, car on croyait que ces derniers s'enroulaient autour des collines. En tant qu'arbre de magie, le Sorbier garde la puissante énergie représentée par le dragon.

L'aura de quiétude et la beauté dégagée par le Sorbier, sa grâce et son énergie vitale, nous permettent de trouver la guérison, la force et la détermination. 

Le Saule:
Salix alba (Feuillage caduc)

Planète gouvernante : Lune

Rôles : Radiesthésie. Le psychisme lié à l'eau. Les visions nocturnes. Les phases de la lune et la magie. En correspondance avec l'élément Eau. 
Les Chinois voient dans le Saule un arbre d'immortalité, car il pour eux la capacité unique de grandir à partir d'une toute petite branche. On pense que le guérisseur grec Asclépios utilisait une variété particulière de Saule (Angus custus) pour guérir la stérilité. 
Magie et inspiration

Comme arbres d'enchantement, les Saules ont formé des bosquets magiques qui ont inspiré les poètes, les artistes, les musiciens, les prêtres et les prêtresses. Ils y ont acquis l'éloquence, le don de prophétie et l'inspiration par la méditation.
Dans les religions païennes, le Saule est un symbole de fertilité. On l'utilise au festival de Beltaine comme baguette rituelle. Les druides employaient des baguettes magiques taillées coupées dans le Saule Maursault comme charmes de protection. toutes les parties du Saule protègent du mal et peuvent être portées sur soi ou emportées à l'intérieur des maisons.
Les charmes traditionnels confectionnés avec les feuilles du Saule attirent l'amour. Les souhaits sont exaucés par le Saule s'ils sont effectués de manière correcte. Les feuilles, l'écorce et le bois du Saule peuvent être utilisés comme charmes curatifs, particulièrement s'ils rentrent dans la composition d'encens.
Sur les arbres femelles, les chatons argentés deviennent des feuilles pointues grises, mais, sur les arbres mâles, ils se remplissent de pollen et virent à la couleur or. Les druides coupaient leurs baguettes sur les Saules Marsault mâles, car ce passage de l'argent à l'or était considéré comme un artefact magique. Les grains d'or surgissant de l'argent sont considérés comme un puissant symbole de l'art des alchimistes.
De nombreuses légendes mentionnent que, la nuit, des Saules déracinés couraient après les voyageurs, et des contes effrayants firent beaucoup pour que cet arbre fût craint et respecté. Le Saule est l'arbre des mystères et de la sorcellerie. 

 Pour ceux qui ressentent de l'insatisfaction, de l'amertume, voire de l'aigreur, face à la vie qu'ils ont vécue. Le saule leur apportera l'acceptation et la sérénité.



Sapin
Lacher prise
Le stress est une réaction aux sollicitations physiques, émotionnelles et mentales du quotidien. Les tensions qui en découlent brouillent le contact que l’on a avec sa réalité intérieure. Le lâcher prise est l'attitude intérieure qui permet de sortir de cette réaction et de se défaire des effets du stress.
Le Sapin aide à :
- calmer l'agitation intérieure
- améliorer la perception de soi, des autres et des événements
- créer une disponibilité intérieure où tout semble devenir plus facile
  
- lâcher certains comportements qui empêchent  d’être totalement soi-même
Le lâcher prise, c’est abandonner l’illusion de ce que l’on voudrait être pour se préparer à découvrir qui on est.
Mal du corps :

- fluidifier les énergies bloquées : 

⁃ respiration difficile

⁃ transit intestinal

⁃ tensions musculaires…

Mal de l âme :
• devenir plus calme

• se libérer de ses tensions intérieures et retrouver de la liberté
• établir le contact avec une dimension plus élevée de notre Vie
- ce qui améliore la perception que nous avons de nous même et permet de découvrir un potentiel nouveau
C'est découvrir que nos limites peuvent etre depassées





Le Sureau:  
Les Anciens s’entendaient bien là-dessus, un être de nature féminine garde le sureau. Elle protège l’arbre et hante quiconque en coupe les branches. Toutefois, avec l’herboriste l’approchant avec grand respect et sans avidité, elle partage ses denrées médicinales. On dit parfois que cette entité est la femme de Pan, dieu des forêts et des animaux. D’ailleurs, le sureau serait l’arbre de guérison préféré de Pan, ce qui en fait une panacée. C’est la Mère-Sureau qui garde l’accès aux propriétés magiques de l’arbre. Ces propriétés ne sauraient être utilisées à bon escient sans le consentement de Mère-Sureau. D’ailleurs, on considère comme dangereux d’utiliser le sureau en magie si l’intention n’est pas pure et le cœur noble. Selon plusieurs, les gens qui s’avancent dans ce domaine sans trop savoir ce qu’ils font pourraient regretter d’avoir utilisé le sureau.

  • Une vieille prière à Mère-Sureau ressemble à ceci : "Mère-Sureau, je te demande de bien vouloir m’octroyer quelques branches pour me guérir et en échange, lorsque je serai à mon tour un arbre, je partagerai mes vertus avec toi".

    Le sureau est aussi très étroitement lié au monde des fées. Dans les Vieux Pays, on dit qu’en se couchant dans un bosquet de sureau la nuit du solstice d’été (avec un cœur pur et après une préparation et un jeûne adéquats, de dire Beyerl), on peut apercevoir le Roi des Fées et tout son entourage.
Protection

Le sureau jouit d’une grande réputation pour sa capacité de protéger les lieux et les gens. Planté au jardin, il protège la maison de la foudre et ses habitants de la maladie. Accroché aux portes et fenêtres, il protège des forces maléfiques. Il va sans dire que le sureau protège aussi les animaux de ferme : fabriquer des croix à bras égaux avec des branches et les mettre aux quatre coins du bâtiment.
Le sureau est porté sur soi pour se protéger des influences négatives et pour contrer un sort jeté sur soi par quelqu’un d’autre.
Le sureau est porté sur soi pour se protéger des influences négatives et pour contrer un sort jeté sur soi par quelqu’un d’autre.




Tremble :Pour ceux qui souffrent d'appréhension, de prémonitions négatives, de cauchemars, de peurs irrationnelles ou irraisonnées.  apporte les retours à la raison, l'optimisme, le courage face à l'inconnu.


Vigne 
:  Pour ceux qui sont valeureux mais autoritaires, dominateurs, voire tyranniques. donne une capacité d'écoute, un sens des négociations et du compromis.



Comments

  1. MERCI !!!!!!!!!!!!!!!!!! :)

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular posts from this blog

Comment faire des bâtons de fumigation ....How to make Smudging Sticks

Baguettes des Druides et Bois sacrés dans la tradition Irlandaise...

Spiritual healing of the body and soul wand and Wisdom of the Océans Wand ... baguette pour la guérison spirituelle de l'Âme et du Corps et Baguette " Sagesse des Océans" ..